cavalière demi-pension

6 bonnes raisons de reprendre l’équitation avec une demi-pension

Un jour, vous avez été obligé(e) d’arrêter l’équitation pour une raison quelconque : manque d’argent, études, famille, bébé…

Aujourd’hui, le cheval vous manque mais vous ne savez pas comment reprendre. Ni quand, ni où, ni pourquoi, ni avec qui, ni dans quel club… Vous ne savez pas vraiment si vous voulez reprendre en fait. Vous n’avez plus 20 ans, faudrait pas se faire mal, ça coûte cher… Stop, vous pouvez le faire ! Je vous garantis un de vos plus beaux sourires dès que vous plongerez le nez dans son encolure !

Donc, comment faire ? J’ai déjà été à votre place et j’ai opté pour la demi-pension. Cette formule qui consiste à partager les sorties et les frais d’un cheval avec son propriétaire. Voici, pour moi, les 6 avantages majeurs de prendre un cheval en demi-pension.

 

1- Se remettre en confiance plus facilement

 

Cela fait un moment que vous n’êtes pas monté et vous n’êtes pas confiant. Ici, vous vous occupez toujours du même cheval, vous apprenez à le connaître. Vous pouvez passer le temps que vous voulez avec lui, faire des exercices à pieds, vous remettre tranquillement en selle. Je vous conseille tout de même quelques cours avec un enseignant dès le début pour vous obliger à surpasser quelques peurs. Mais rapidement, vous cernerez le cheval et vous aurez de moins en moins d’appréhension.

 

2- Une vraie complicité, un vrai partenaire

 

Ben oui, au bout de quelques temps, il deviendra votre ami. Il pointera les oreilles en avant quand il entendra votre voix, il hennira peut-être. Vous serez tous les deux heureux de vous voir. Quant au travail, ce ne sera pas du tout le même que si vous changiez de cheval à chaque séance. Vous saurez tout de suite s’il est disponible, s’il a envie. Vous adapterez vos demandes en fonction. C’est super sympa de faire du cheval que l’on monte son partenaire. L’équitation n’est pas la même car il y a cette complicité, cette osmose qui vous rendent plus fin, plus subtil dans vos actions.

 

3- Pas si cher que ça la demi-pension

 

Il faut se dire que vous aurez la chance de monter toujours le même cheval sans avoir à l’acheter. C’est un point financier non négligeable. Ensuite, vous avez le choix entre 3 formules : demi-pension, tiers-pension et quart-pension. Je ne peux pas vous donner de tarif ici car le prix de la demi-pension dépend bien sûr du prix de la pension. Et le prix de la pension varie selon les régions et aussi selon la qualité des structures de l’écurie où se situe le cheval. Ce qui est sûr, c’est que, proportionnellement, pour le prix payé, vous montez davantage. En plus, vous utilisez en général le matériel du cheval que vous n’aurez pas à acheter. C’est, pour moi, une option financière avantageuse.

 

4- Qualité du cheval

 

Selon votre niveau, vous pouvez prendre un cheval en demi-pension dans un centre équestre ou qui appartient à un propriétaire. En dessous du niveau galop 4, je vous conseille un cheval de club car il sera certainement plus facile à gérer pour vous. Ce sont souvent des chevaux qui travaillent beaucoup avec tous les niveaux de cavaliers, vous serez donc en sécurité dessus. Les chevaux de propriétaires sont, en général, plus qualiteux. Les personnes qui achètent un cheval ont, pour la plupart, un bon niveau et souhaitent un cheval d’un bon niveau également pour se faire plaisir ou sortir en compétition. Donc, on peut comprendre que les propriétaires veulent des demi-pensionnaires avec au moins le galop 4. J’expose ici une généralité car vous pouvez trouver de très bons chevaux à prendre en demi-pension dans un club et un cheval de propriétaire pour faire de la balade ou de petit niveau.

 

5- Se sentir responsable et concerné(e)

 

C’est tellement plus intéressant de participer à la vie du cheval. Comme vous êtes proche de lui, vous voulez être au courant de son état de santé, savoir quand le vétérinaire, le maréchal ferrant, le dentiste ou l’ostéopathe vont passer. Si vous pouviez vous libérer et être là ! Le propriétaire vous informe aussi des soins à effectuer quand ce sera votre jour et vous le ferez avec plaisir et attention. Vous serez aussi responsable de son évolution dans son travail. Oup la, je vous ai mis un coup de stress là ! Mais cool, si vous vous entendez bien avec le proprio, ça ira tout seul. En effet, certaines personnes pensent que, comme on vient les jours où le propriétaire ne vient pas, ce n’est pas utile de bien s’entendre avec. Ne faites pas cette erreur ! Il est primordial d’avoir la même vision du cheval et de le travailler dans le même sens. Dans ce cas, ça se passe super bien, on devient même souvent des amis.

 

6- Liberté

 

Vous avez une grande liberté dans les sorties du cheval. Bien sûr, il faut suivre le planning des jours pour que le cheval ne soit jamais oublié dans le box et il faut aussi respecter les consignes du propriétaire (c’est quand même son cheval !). Mais si un jour, alors que vous aviez décidé de travailler en dressage, vous êtes fatigué(e) ou juste pas envie, vous pouvez partir en balade ou le longer, faire des jeux avec, un truc cool qui va vous détendre. Autre chose, il est évident que vous avez des obligations envers le cheval et son propriétaire (d’ailleurs, n’oubliez pas d’établir un contrat de demi-pension). Cependant, pour une raison qui ne regarde que vous, vous êtes libre d’arrêter à n’importe quel moment.

 

Voilà pourquoi je vous conseille une demi-pension pour reprendre l’équitation. Monter dans ces conditions est très agréable. Peut-être que c’est aussi une étape avant de devenir vous-même propriétaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *