Livre sur les chevaux – « Le meilleur des deux »

Un livre sur les chevaux comme je les aime. Je vous présente aujourd’hui ce roman de Sixtine Potellet qui s’appelle « Le meilleur des deux ».

Avant de vous dire pourquoi je me suis régalée en le lisant, voici le 4ème de couverture pour bien vous mettre dans l’ambiance :

« L’une est pleine d’ambitions et s’entraine dans une écurie reconnue, l’autre est une cavalière de loisirs sans prétention.

Lorsqu’Héloïse et Laura se rencontrent, ce sont deux visions du Cheval qui s’affrontent. Tout les oppose, de leur philosophie à leur façon de travailler. Aucune n’a entièrement raison, aucune n’a entièrement tort ; sauront-elles se remettre en question pour le bien-être de leurs chevaux ? »

Ce bouquin est top pour plusieurs raisons.

Déjà, il est adapté à tout le monde. Il est facile à lire, très bien écrit. Mon seul regret est qu’il est un peu court ! C’est toujours trop court quand c’est bien ! Mais du coup, même si vous n’êtes pas fans de lecture, vous pouvez y aller, il se lit vite.

Je ne vous raconterai pas l’histoire, je vous dirai juste que, Sixtine, en écrivant cette histoire, est pile dans l’actualité.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous entendons des cavaliers qui se chamaillent à propos de la façon dont ils traitent les chevaux. Et plus ça va, plus on va vers des groupes extrémistes (les utilisateurs purs et durs contre les méthodes douces, sans parler des vegans, mais là, c’est quand même un sujet à part !).

Bref, il y a ceux qui ne visent que la réussite en compétition et ceux qui ne visent que le bien-être de leurs chevaux. Personnellement, je ne comprends pas pourquoi ils ne s’entendent pas. Oui, je l’avoue, je suis entre les deux ! J’adore réussir avec mon cheval et de toutes façons, pour réussir au mieux, notre mental à tous les deux doit être au top ! Donc, comment pourrai-je réussir si je néglige le bien-être de mon cheval ? Je précise juste que le mot réussite ne comprend pas que l’objectif de gagner en compétition ! Les objectifs sont différents pour chacun. Je peux vouloir réussir à partir seule en balade en toute confiance ou bien réussir à faire un cercle qui ne ressemble pas à une patate ou bien réussir mon départ au galop du pas !

Donc, c’est évident qu’on ne peut pas réussir sans le bien-être de son cheval mais… l’inverse est aussi vrai. Si je ne demande jamais rien de précis à mon cheval donc si je n’ai aucun objectif avec lui, cela va nuire à sa santé mentale car le cheval n’est bien que s’il a une personne à suivre, s’il peut jouer. Je n’ai jamais vu mon cheval aussi fier que quand je lui indiquais qu’il avait réussi, que OUI, c’est ça que j’attendais de lui ! De toute façon, si vous avez un cheval, c’est pour partager des choses avec lui…

Bon, je m’égare… Mais c’est le message que Sixtine veut passer dans son histoire. Vous allez vous attacher à ces deux héroïnes qui, vous verrez, n’ont à la base rien en commun.

Je vous mets le lien de la vidéo de Sixtine qui gère la chaîne Cavalgrena sur youtube. Elle vous parle de son livre. Et qui d’autre que l’auteur peut aussi bien le faire ? https://www.youtube.com/watch?v=t6ndgtJBr1Y

Voici le lien direct pour vous le procurer : http://urlz.fr/7pqF

Très bonne lecture ! N’hésitez pas à mettre en commentaire ce que vous en avez pensé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.